Quand planter

Pin It

On se demande souvent quand planter nos arbustes, nos bambous, nos bulbes, nos graines..., quelles sont les conditions les plus propices à une bonne plantation, en fonction des types de plantes ou du climat de notre région. Inutile de se mettre la pression : on vous dit tout sur les grands principes du « quand planter », pour que nos plantes se sentent bien à l’endroit qu’on leur a choisi !

 

QuandPlanterPlantes en conteneurs : à planter toute l’année !

La grande majorité des plantes de jardin sont vendues en potées racinées appelés conteneurs. On peut les planter quasiment toute l'année... à certaines conditions !

- Plantez-les en dehors des périodes de fortes gelées, de sècheresse prolongée ou de canicule. En attendant une météo plus propice, n’hésitez pas à stocker vos plantes en conteneurs dans un endroit tempéré (pour qu’elles ne dessèchent pas trop) et pensez à les arroser régulièrement ;

- Quelle que soit la période où vous les plantez, arrosez-les abondamment et régulièrement. C’est primordial pour une bonne reprise de vos plantes ! Evitez donc de planter avant de partir en vacances à moins qu’une personne ne vienne arroser pendant votre absence ou qu’un paillage d’au moins 5 cm ne limite l’évaporation de l’eau.

L’astuce du coach :

On aime choisir ses plantes en fleurs ou en feuilles, afin de les associer, de pouvoir en profiter tout de suite, et aussi pour se rassurer ! Sachez qu’il est tout à fait possible de planter vos sujets sans feuilles ni fleurs, c’est d’ailleurs ce que faisaient les anciens ! En plantant en automne ou au début du printemps, ils respectaient le cycle des saisons et permettaient à leurs plantes de s’installer en douceur. En effet, c’est après un bon enracinement, après avoir fait des réserves et s’être reposées que les plantes peuvent offrir le meilleur d’elles-mêmes.  

 

Plantes en mottes ou racines nues : à planter aussitôt après achat

Les plantes en mottes sont cultivées en pépinière en pleine terre. Le pépiniériste bêche pendant plusieurs années le pourtour de chaque plante pour que les racines restent près du tronc. Leur poids est conséquent et il faut les conserver entières jusqu'à la plantation.

Ces plantes sont ensuite arrachées à la demande, puis vendues lors de leur période de repos, propice à leur plantation : entre l'automne et le tout début du printemps.

Les plantes à racines nues, économiques, sont vendues sans terre et doivent être rapidement plantées après l'achat ou stockées dans du sable ou terreau humide, voire en sac humidifié.

Il est donc vivement conseillé de préparer le sol en avance pour une plantation plus efficace et une bonne reprise.

 

Plantes persistantes : préférez le printemps et l’automne pour les planter

Les plantes qui gardent leur feuillage en hiver (bambous, camélias, houx, conifères, Photinia, etc) peuvent être plantées toute l’année si elles ont été achetées en pot. Elles préfèreront néanmoins le sol réchauffé du printemps ou pas encore trop froid du début d’automne.

Si vous habitez une région montagneuse ou à hivers rudes, ou bien si votre sol est très argileux et détrempé en automne, prévoyez plutôt vos plantations au printemps.

 

QuandPlanter2Plantes caduques : on les plante plutôt en novembre

Les plantes à feuillage caduc prennent souvent de belles couleurs en automne, puis perdent leurs feuilles qui se renouvellent au printemps.

C’est le cas de la plupart des arbres et arbustes fruitiers, des cornouillers, forsythias, érables, copalmes d'Amérique (Liquidambar), etc...

C'est surtout pour ces plantes qui perdent leurs feuilles que le vieil adage « à la Saint Catherine, tout bois prend racine », prend toute sa valeur. C'est en effet lorsque ces plantes perdent leurs feuilles en automne, qu'il est le plus opportun de les planter. Les plants plantés en automne démarrent alors plus rapidement au printemps et résistent généralement mieux aux périodes sèches du premier été et autre aléas (à condition d’être bien arrosés la première année).

 

Plantes méditerranéennes, printemps et automne sont de mise

Comme leur nom l'indique, ces plantes sont originaires du pourtour méditerranéen ou d’une région au climat similaire : sec et chaud en été, humide et froid en hiver. Contrairement à l'idée reçue, la plupart d'entre elles résistent bien au froid hivernal.

On retrouve dans ce groupe : la lavande, le romarin, les sauges, notamment la sauge de Jérusalem (Phlomis), le ciste, l’arbousier, la santoline, l’helichrysum, etc.

Là encore, on peut les planter presque toute l'année, mais il est préférable de le faire en début d'automne ou au printemps. Les plantations d'automne sont déjà bien racinées au printemps et il n'est nécessaire de les arroser qu'en période très sèche la première année. Les plantations de printemps sont préférables en sol lourd, très argileux et détrempé en automne-hiver, ou dans le cas de plantes peu résistantes au froid, originaires du bord de mer.

 

CordylinePlantes exotiques : misez sur le printemps pour les planter

Les plantes exotiques comme le laurier-rose, la cordyline, le phormium, le pittosporum ou les agrumes ont une résistance au froid hivernal (rusticité) limitée. Il est souvent nécessaire de les planter à l'abri du nord, des vents froids, de les protéger ou de les rentrer hors-gel en hiver.

Le printemps est la meilleure période pour planter ou rempoter les plantes exotiques (à moins d’avoir une serre ou une véranda : dans ce cas, on peut les planter dès la fin de l'hiver). On attendra bien sûr la fin des grosses gelées pour les plantations en extérieur. La période des « Saints de glace », lors de la deuxième semaine de mai, indique généralement la période après laquelle les gelées tardives ne sont plus à craindre. C'est aussi à cette période que l'on peut sortir les pélargonium ou géraniums sur les balcons.

 

 

Bulbes à fleurs : à chaque famille de bulbes sa saison !

Il existe plusieurs grandes catégories de bulbes à fleurs pour avoir un jardin fleuri toute l’année, il suffit de jouer entre les différentes familles de bulbes.

Les bulbes à floraison printanière, se plantent à l’automne entre septembre et décembre. Il est préférable de les planter en début de saison pour un meilleur enracinement. Cependant certaines variétés sont plus hâtives que d’autres. Les iris botaniques, les perces neiges et les bulbes préparés pourront fleurir dès le mois de janvier, quant aux tulipes, narcisses, jacinthes, fritillaires, crocus, alliums, amaryllis…, ils fleuriront tout au long du printemps. Ils peuvent rester en place si l’hiver n’est pas trop rude. Dans le cas contraire, il est conseillé de les sortir de terre lorsque le feuillage est complètement jauni (signe que le bulbe à refabriqué ses réserves pour la saison suivante) et les placer dans un endroit sec et frais pour les replanter à l’automne suivant.

Les bulbes de printemps à floraison estivale se plantent aux beaux jours, une fois que les dernières gelées ne sont plus à craindre. Dahlias, cannas, alstroemeres, bégonias… fleuriront tout l’été et même jusqu’à l’automne si la météo est clémente. Ces bulbes craignent le froid alors si l’hiver est très vigoureux il est préférable de les sortir de terre avant les premières gelées.

 

Les bulbes à floraison automnale sont surprenants, ils se plantent à partir du mois d’août pour fleurir à partir du mois de septembre. Colchiques, crocus safran, cyclamen ou encore sternbergia autant de petits bulbes idéaux pour fleurir pelouses et espaces ombragés à l’automne. 

 

Semences : à chaque saison son semis

Rien de plus simple et de plus économique que de semer ses propres graines !

Les graines se sèment toute l’année mais chaque variété a sa période de semis. Une majorité des graines se sèment au printemps (carottes, laitues, poireaux, radis…) mais certaines familles de produits se sèment plus tardivement (épinard, mâches, choux, fèves, pois…).  En règle générale les semis se font sous différentes étapes. Il faut dans un premier temps ameublir la terre, enlever les gros cailloux, les mottes et autres obstacles qui pourraient empêcher le bon développement du futur plant. Une fois le travail du sol réalisé, créer des sillons d’une profondeur de 3 à 4 fois l’épaisseur de la graine et espacer les graines en fonction des conseils de semis indiqués sur le sachet. Eclaircir et arroser si besoin au cours de la culture. Profitez de vos légumes et fleurs quelques semaines plus tard.

 

Vous savez désormais ce qu'il vous reste à faire : tous à vos plans de jardin ou à vos bêches !

Pour passer à l'action, pensez à consulter Planter un arbre ou un arbuste.