Aménager le jardin d’une maison neuve
Inspiration Les mises en scène du coach

Aménager le jardin d’une maison neuve

+

image questionjardin

  

Poser une question aux coachs ?

+

image coachingpersonnalise

  

Besoin d'un coaching personnalisé ?

+

image fairepartieduclub

 

Faire partie du club de votre région

+

Vos questionsLes réponses du coach
  • Connecter ou isoler une jardinière du sol ?

    Je fais aménager une terrasse en bois en prolongement de ma maison, le long d’un mur du voisin et y prévois une jardinière intégrée de 2m de long sur 50 cm de large, pour y mettre une ou 2 grimpantes (chèvrefeuille, passiflore,... ) des aromates et quelques fleurs. Me conseillez-vous de raccorder cette jardinière à la pleine terre ou comme un bac indépendant isolé avec un geotextile sans connection avec la terre en dessous ? Annie

     

    Je vous conseille plutôt de laisser la jardinière connectée à la terre du terrain, c'est bien plus intéressant pour les échanges d'eau, mais surtout de faune et de flore du sol qui assurent la vie et la fertilité de votre terre. Vos plantes seront bien plus belles et autonomes que si vous déconnectez la jardinière du sol. Le coach

     

  • Quel arbre mettre en pot ?

    Je viens d'acheter un pot d'environ 90 cm de hauteur et 50 de largeur. Je voudrais planter un arbre qui puisse passer l'hiver dehors car le pot sera trop lourd pour être déplacé. Il a pour but d'habiller notre prunier qui est un peu nu du tronc en bas. J'aimerai un arbre avec un feuillage couleur prune et s'il fait des fleurs c'est encore mieux. Je suis preneuse pour quelques conseils de plantation (époque, quelle terre, entretien, taille etc) Anais.

     

    Votre idée d'habiller un prunier est sympatique, et devrait donner un bon resultat. La première proposition qui me vient à l'esprit est de planter un lilas des indes à feuillage pourpre (...prune), par exemple la variété "Dynamite". Pour accompagner le lilas, vous devriez planter une graminée comme un miscanthus kleine zilberpine et un romarin rampant pour habiller votre gros pot gris. Pour un effet moins "posé "au pied du prunier, il serait très bien de planter une santoline, un pied de thym ou une lavande pour accompagner le gros pot. Vous pouvez ajouter aussi une clématite qui grimpera dans le prunier.

     

     

     

     

  • Du marc de café pour entretenir les plantes

    Un ami m'a dit que je pouvais mettre du marc de café comme engrais dans mes plantations. Puis-je le faire en pleine terre et dans mes pots et pour toutes mes plantes ? Marie-Ange

     

    Votre ami est un bon jardinier qui connait quelques astuces ! Oui, le marc de café est parfait en pleine terre comme dans les pots de vos plantes d'intérieur (sauf les orchidées). Attention, ne le mettez pas tout chaud dans une plante en pot, vous risqueriez de la cuire ! Attendez quelques jours qu'il sèche pour l'épandre plus facilement en surface de la terre en couche d'1 cm environ.

     

    En plus d'apporter des matières organiques et des oligo-éléments, le marc de café va chasser de vos plantes intérieures les mouches et moucherons qui détestent son odeur. Il va aussi éviter l'arrivée de petits vers parasites sur ses racines. Au jardin, le marc de café est légèrement acide et convient parfaitement aux hortensias pour raviver leurs couleurs. Les tomates en sont friandes aussi. Si vous avez un compost, c'est un activateur efficace.

     

    Vous le voyez les utilisations sont nombreuses et ce serait dommage de ne pas en profiter un peu !

  • Prendre soin de la branche cassée d'un érable

    J'ai un érable qui a eu une branche cassée lors d'un orage. J'hésite à mettre du mastic cicatrisant pour éviter que l'eau rentre dans la creuse créée... votre avis ? John

     

    Les spécialistes sont de plus en plus réservés sur l'utilisation et l'utilité de mastic sur les plaies causées aux végétaux. Pour ma part, je pense qu'il suffit de bien nettoyer et retailler la plaie de manière à ce que la cicatrisation soit optimale, et de laisser faire la nature ensuite.

     

    Pour que tout se passe bien, il faut supprimer le bois ecrasé et échardé en sciant proprement (avec une scie desinfectée à l'alcool à brûler ou a l'eau de javel) au niveau du bourrelet cicatriciel. Ce petit bourrelet se trouve à la base de chaque branche, entre le tronc et la branche. Dans la mesure du possible, il faut le laisser en place et couper juste après, avec un angle de 70 degrés environ. Entaillez d'abord la branche sur le dessous par quelques coups de scie (au niveau de bourrelet cicatriciel) avant de passer au sciage qui s'opère par le dessus de la branche. Ainsi, la branche ne déchirera pas au moment de sa chute.

     

    Une fois cette opération effectuée, vous pouvez affiner le travail en utilisant un cutter pour avoir une coupe bien nette tout autour (au niveau de l'écorce vivante). Ceci fait, votre arbre sera prêt à cicatriser au mieux et au plus rapide.

  • Planter un rosier buisson à mi-ombre

    Puis-je planter un rosier buisson devant un mur ensoleillé à mi-journée l'après-midi (Bretagne). Francine

     

    Le soleil de l'après-midi est ce que demande un rosier à minima. Donc oui, mais pas moins que ça si vous voulez une bonne floraison. Les plantes moins ensoleillées sont moins compactes, plus aérées et élancées, avec des pousses qui cherchent plus la lumière et une floraison plus éparse et souvent plus abondante sur la partie haute.

     

On fait quoi au jardin ?

Fabriquer un composteur en palettes

On fait quoi aujourd'hui ?

Fabriquer un composteur en palettes

Fabriquer un composteur en palettes de récupération est à la portée de tous les bricoleurs, ...

En savoir plus >

L'agenda

Fête des plantes de Chantilly
Fête des plantes de Chantilly

L'Europe des jardiniers a rendez-vous à Chantilly du 19 au 2 octobre

En savoir plus

Les plus belles !

picto presdechezvous

Les jardineries près de chez vous

Je recycle en bricolant

Téléchargez des idées
pour recycler vos caches-pots!

Chaque plante SILENCE, ça pousse ! dispose d’un cache pot et d’une étiquette pour vous aider à bien choisir votre plante :

 

 

moulinavent nichoir petitpot boiteabisous

 

 

regarder l’émission de la semaine

Diffusion de la semaine

Retrouvez l'émission de la semaine avec, au sommaire : une rencontre, des découvertes, un jardin surprenant et, bien sûr, la séquence "Pas de panique" !  

Voir l'émission

nos sélections pas de panique

pas de panique chez helene

Une histoire... de plantes

Surprenante rencontre que celle d’une pépinière et d’une émission de télévision ! Pas tant que ça... Notre collaboration avec SILENCE, ça pousse ! est née d’une volonté commune : communiquer notre savoir-faire et notre passion des plantes à travers deux ambitions clés, la qualité des plantes et l’accompagnement en plus.

 

L’histoire des plantes SILENCE, ça pousse ! commence en 2014, dans la vallée de l’Authion, en plein cœur du Maine et Loire. C’est là que notre pépinière a donné naissance à une nouvelle gamme de plus de 1000 variétés d’arbres, arbustes fleuris, rosiers, grimpantes, conifères...

 

En savoir plus

Transparence sur les cookies

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible sur notre site.
Plus d'informations Accepter Refuser