Transformer un jardin existant

Associer et structurer vos plantations : les principes de base

PDPjardin2Observez bien la structure de votre jardin, et la façon dont il est organisé. Repérez d’abord

  • Les plantes qui occupent déjà l’espace et qui résistent au froid (plantes rustiques) : arbres fruitiers, tilleuls, érables, haies etc.)
  • Les bâtis : allées, murets, terrasse, escaliers etc.

 

Vous obtenez ainsi une sorte d’ossature de votre jardin.

Amusez-vous maintenant à agrémenter cette ossature d’arbustes, de plantes vivaces organisées en massifs, et d’éléments décoratifs.

 

Astuce mon Coach

 

Pour vous aider à créer un massif, matérialisez la forme que vous souhaitez à l’aide d’un tuyau d’arrosage.

 

 

Astuce mon Coach

 

Pour faciliter le dessin, prenez d’abord quelques photos de votre jardin. Le format réduit vous permettra de travailler votre plan comme sur un tableau.

 

Astuce mon Coach

 

Dessinez les perspectives depuis les points de la maison que vous affectionnez : ce peut être le salon, le canapé, la cuisine... ainsi, vous profiterez de la plus belle vue même à l’intérieur de votre maison.

 

 

Faites la même chose en vous plaçant du point de vue du visiteur. Décidez ce que vous voulez montrer, cacher etc.

 

 

L’association des couleurs

Il est temps de choisir de nouvelles pensionnaires pour votre jardin ! Vous avez évalué la qualité de votre sol, choisi l’exposition de vos futures plantes, éventuellement choisi votre style de jardin.

 

Penchez-vous maintenant sur les critères esthétiques : couleurs, parfum, forme. Pas de panique, il existe forcément une plante SILENCE ça pousse ! qui répond à vos désirs.

 

Vous pouvez d’abord consulter la liste de plantes correspondant aux différents styles de jardins, puis effectuer une recherche dans notre catalogue et créer votre liste de favoris en veillant à sélectionner des plantes qui ont les mêmes besoins. Ayez à l'esprit que "choisir, c'est renoncer" ! C'est une des clés de la réussite.

 

Ce qu’il faut savoir pour jouer avec les couleurs de vos plantes

Etudiez bien l’impact de chaque couleur car ce choix aura une influence directe sur l’ambiance que vous souhaitez donner à votre jardin. L’association d’une couleur à une autre peut modifier complètement l’ambiance initiale.

 

En pratique, on observe que :

  • Le jaune, l’orange, le rouge et le vert clair se placent de préférence au premier plan.
  • Le pourpre est idéal derrière les tons orange, rose, gris, violet, vert bleuté et vert foncé.
  • Le bleu et le violet mettent en valeur le rouge et l’or
  • Le bleu adoucit les tons
  • Le gris adoucit les tons et donne de la profondeur. Il rend l’ambiance plutôt masculine. Associez-lui du jaune, du orange et du blanc pour plus de dynamisme.
  • Le gris, noir et blanc mettent en valeur toutes les autres couleurs en soulignant les éléments du jardin
  • N’oubliez pas que les couleurs de fleurs, feuillages et fruits évolueront au cours de l’année. Pour l’hiver, il est intéressant de conserver une proportion d’environ 1/3 de persistants et 2/3 de caducs.

 

 

Pour aller plus loin :

Si on mélange une couleur primaire et une couleur secondaire :

Cercle ChromatiqueOn obtient une couleur tertiaire. C’est en associant ces 3 types de couleurs qu’on arrive à créer des effets intéressants au jardin.

 

Sur le cercle chromatique, les couleurs primaires sont le jaune, le rouge magenta et le bleu cyan (représentées ici dans le triangle central). Si l’on mélange ces couleurs entre elles, on obtient les couleurs secondaires (orange, vert, violet, représentées dans l’hexagone). Chaque couleur primaire fait face à une couleur secondaire : elles sont dites "complémentaires" (opposées sur le cercle des couleurs tertiaires).

 

Jardin contrasté :
Pour un contraste simple, choisissez 2 couleurs complémentaires, opposées sur le cercle des couleurs tertiaires (par ex : violet et jaune, orange et bleu...). Dans le jardin, ce choix produira un mélange très tranché.
Pour un contraste plus élaboré, choisissez 3 couleurs complémentaires, opposées sur cercle (par exemple, bleu, orange vert), vous créerez alors une harmonie supplémentaire entre les couleurs. Vous pouvez vous aider en traçant un triangle sur le cercle chromatique. Dans le jardin, ces associations sont de bonnes bases pour vous aider à choisir vos plantes.

 

Degré de saturation :
On peut également jouer sur le degré de saturation d’une couleur. Par exemple, le rouge saturé est très dominant. On peut l’adoucir en l'éclaircissant (vers le rose) ou en l’assombrissant (lie-de-vin, pourpre...). Le jaune, très lumineux, peut s'utiliser sous des aspects plus doux (jaune vanille, crème). Le bleu est plus facile à associer quand il est adouci par une nuance violacée.

 

Jardin monochromatique :
La création d’un jardin monochromatique consiste à choisir des fleurs et feuillages dans les nuances d’une même couleur, de la plus sombre à la plus claire. A ceci, s’ajoutera le vert, couleur de base de tout jardin. Les camaïeux adoucissent les formes strictes d’un jardin régulier, sans nuire à son architecture. Le blanc est un grand classique des jardins monochromatiques.

N’oubliez pas la couleur des feuillages. Souvent verts, ils se déclinent en une multitude de nuances jaunes, bleues ou rouges. Les feuillages panachés éclaircissent les endroits sombres, les feuillages argentés s’harmonisent avec toutes les couleurs et les mettent en valeur.

 

 

 

Les formes et les volumes

Maîtriser l’esthétique de votre jardin, c’est jouer avec les couleurs mais aussi avec les formes et les perspectives. Donner du rythme à votre jardin est essentiel pour attirer le regard, provoquer la curiosité du visiteur et l’inviter à poursuivre ses découvertes. Jouez sur les perspectives et ponctuez votre jardin d’éléments surprenants : le clapotis d’une chute d’eau, un chemin sinueux qui se perd dans la végétation ou une œuvre d’art bien placée, feront merveille.

 

Voici quelques conseils pour structurer vos espaces, délimiter des zones, ou cadrer une vue avec les plantes que vous avez choisies :

  • Les arbres qui constitueront des points de mire ne devront pas être occultés par la croissance future d'un autre végétal,
  • Les arbustes, isolés ou groupés, devront participer à la structure du jardin sans y apporter de confusion, sauf si c’est l’effet recherché,
  • Les formes érigées (conifère, bambous, plantes fastigiées...) attirent le regard. Il est possible de leur associer des formes horizontales pour donner de la cohérence.
  • Les formes basses accompagnent doucement le regard vers le fond du jardin ou un point remarquable.
  • Les formes rondes apportent de la stabilité si elles sont strictes, ou au contraire douceur et nonchalance si elles sont souples.
  • Les plantes à silhouette très architecturée supportent mal la concurrence visuelle d’autres plantes très dessinées : mieux vaut les isoler ou les associer à des formes douces et basses.
  • La forme des feuilles, leur texture et leur taille ont aussi leur importance : de grandes feuilles donnent une ossature à un ensemble flou, quand un feuillage vaporeux apporte légèreté et profondeur à une composition.
  • Pour créer une unité dans un massif, ponctuez-le de plantes aux formes bien marquées.
  • Un fond neutre et uni, sans aucun végétal qui se distingue de ses voisins, est parfait pour servir d'écrin à un très beau spécimen isolé.

 

Astuce mon Coach

 

Un miroir placé contre un mur reflète le jardin et donne une impression de profondeur et de mystère. Essayez... effet garanti !

 

 

 

Créer une haie végétale

Inspirez-vous des idées du Coach pour planter une haie harmonieuse et variée

 

Créer une haie végétale est moins fastidieux qu’on ne l’imagine : encore faut-il savoir associer les bonnes plantes entre elles. Alors oubliez les haies inertes (palissades, haies artificielles...) et inspirez-vous des associations de plantes du coach !

 

Pour vous aider, découvrez 3 styles de haies différentes. Pour chacune d’entre elles, 6 plantes ont été présélectionnées pour vous permettre de réaliser une haie de 6 mètres environ (en prenant soin de garder un intervalle de 80 cm à 1m entre chaque plante). Vous pouvez aussi laisser place à votre imagination en créant une haie sur-mesure !

 

La haie fleurie

Créer une haie fleurie vous permettra de profiter de sa magnifique floraison dès le printemps et d’une déclinaison de couleurs lumineuses et attractives.

 

DEUTZIA-TOURBILLON-ROUGE

DEUTZIA TOURBILLON ROUGE 

ESCALLONIA-APPLE-BLOSSOM

ESCALLONIA APPLE BLOSSOM

FORSYTHIA-intermedia-MINDOR

FORSYTHIA INTE.MINDOR 

RIBES-sanguineum-RED-BROSS

RIBES SA.RED BROSS ®

SPIRAEA-vanhouttei

SPIRAEA VANHOUTTE

WEIGELA-RED-PRINCE

WEIGELA RED PRINCE

 

 

 

La haie 4 saisons

En créant une haie « 4 saisons », les feuillages colorés, les bois décoratifs et les différentes floraisons vous assurent un décor changeant au fil des saisons.

 

ARONIA-arbutifolia-BRILLIANT

ARONIA BRILLANT

CORNUS-alba-BATON-ROUGE-Minbat

CORNUS ALBA BATON ROUGE ®

PHILADELPHUS-STARBRIGHT

PHILADELPHUS STARBRIGHT

PHYSOCARPUS-opulifolius-DIABLE-DOR-Mindia

PHYSOCARPUS O.DIABLE D'OR ®

VIBURNUM-tinus

VIBURNUM TINUS

WEIGELA-florida-Alexandra-SAPHO

WEIGELA FLO.ALEXANDRA cov

 

 

 

La haie « garde ses feuilles »

Si vous préférez créer un écran végétal efficace, créez une haie dont le feuillage décoratif prendra des teintes différentes selon les saisons.

 

ABELIA-grandiflora-SEMPERFLORENS

ABELIA GR.. SEMPERFLORENS

CHOISYA-ternata

CHOISYA TERNATA

ELAEAGNUS-EBBINGEI

ELAEAGNUS EBBINGEI

PHOTINIA-RED-ROBIN

PHOTINIA FRAS.RED ROBIN

PRUNUS-lusitanica-Brenelia

PRUNUS BRENELIA

TROENE-DE-CALIFORNIE

LIGUSTRUM OV.AUREUM VT

 

 

 

kitColor

La haie « sur mesure »

Vous pouvez aussi créer une haie « Sur-mesure » en mixant les plantes pré-sélectionnées comme bon vous semble !

Pour visualiser votre future haie de façon très concrète, utilisez le kit « Pas de panique » disponible en jardinerie.test

 

 

 

 

 

 

Encore une interrogation ?


» Consultez les questions les plus fréquentes