On s’assure que les plantes persistantes n’ont pas soif

 

plantesoifCela peut sembler surprenant mais l’hiver peut occasionner un dessèchement de la terre et des plantes. contrairement aux plantes caduques dont l’état de repos nécessite moins d’apports, les plantes persistantes sont les plus exposées au manque d’eau en hiver.

Apprenez à reconnaitre les signes qui doivent vous alerter.

 

Les signes de dessèchement d’une plante persistante

 

Une plante persistante qui manque d’eau change d’aspect : ses jeunes pousses et ses feuilles s’affaissent ou se recroquevillent. C’est le soleil, associé au manque d’eau, qui est à l’origine de cet effet : son rayonnement fait évaporer l’eau des feuilles, alors que l’eau n’est plus disponible dans un sol sec ou gelé. Les plantes exposées à l’ombre sont donc moins sujettes au dessèchement.


Surveillez tout particulièrement les persistantes en bac où le volume de terre, moins important, est plus exposé au gel et aux variations de température.

 

Les solutions pour prendre soin des persistants en hiver

 

Arrosez vos plantes avec de l’eau tiède pour dégeler le sol, en vous assurant que la température extérieure soit supérieure à 0.
Surveillez les expositions à l’est, car c’est le soleil matinal qui dessèche le plus les plantes persistantes. Les plus sensibles d’entre elles devront donc être protégées du soleil d’hiver ou déplacées.
Vous pouvez également pailler le sol afin de maintenir l’humidité plus longtemps.

 

Retrouvez notre sélection de plantes persistantes