arbustes: une astuce rempotage pour partir en vacances

 

Votre arbuste en pot fait grise mine : il perd plus de feuilles, devient pâle et grêle. La solution pour lui redonner vigueur et bonne santé, le rempotage.


En installant un arbuste en pot, Vous avez la capacité de le transporter, de le changer de place pour divers décors et usages. C’est pratique, mais il faut prendre garde à l’épuisement de l’arbuste qui a ainsi moins d’autonomie (nourriture comme eau) et moins de réserves à long terme. Pour pallier ce phénomène d’épuisement de la plante qui n’arrive plus à se nourrir correctement dans un substrat sec et appauvri, il faut la rempoter.

 

Pourquoi rempoter son arbuste :


Pour renouveler l’espace dont votre plante dispose : Les racines ainsi peuvent reprendre leur rôle d’exploration du terreau, à la recherche de sources d’éléments nutritifs et d’eau nécessaires à l’épanouissement de l’arbuste. Il gagne en autonomie et reste beau ou le redevient.

 

Comment repérer qu’un arbuste en pot a besoin d’être rempoté :


Lorsque vous apercevez des racines sortir du trou de drainage, c’est probablement que votre arbuste a colonisé toute la motte de terre à sa disposition. Vous pouvez aussi voir des feuilles se développer de moins belle façon et avoir une couleur plus pâle. Votre plante devient grêle, moins feuillue. Elle est à l’étroit dans son pot et s’étiole.

 

Les bons gestes :

 

  • Privilégiez les mois de février mars pour rempoter vos arbustes. Période favorable car la végétation redémarre avec les premiers beaux jours, et va profiter rapidement de votre soin.

 

  • Assurez-vous avant de commencer d’avoir trouvé un nouveau pot, d’un diamètre supérieur de quelques centimètres au précédent pour rempoter votre arbuste.

 

  • Choisissez un terreau de bonne qualité et adapté à votre arbuste (terre de bruyère pour les plantes qui préfèrent l’acidité, terreau agrume drainant pour les citronniers et autres arbustes méditerranéens...). Evitez les premiers prix du printemps en jardinerie composés de déchets de résineux de mauvaise qualité.

 

  • Drainez le nouveau pot, en tapissant le fond de billes d’argiles ou de tessons de poterie sur 2/3 cm (plus pour les plantes méditerranéennes). Pour les arbustes assoiffés comme le saule crevette ménagez une réserve d’eau dans laquelle il pourra puiser. Par exemple comme Stéphane Marie en perçant le pot à 10 cm au-dessus de sa base au lieu de percer le fond (les billes d’argiles tapissant le fond du pot sont alors nécessaires pour éviter que le terreau ne soit en contact direct et permanent avec l’eau qui croupirait).

 

  • Dépotez votre arbuste de son ancien contenant, démêlez les racines ayant tourné en les « peignant »légèrement à la main.

 

  • Installez la motte sur un lit de terreau déposé par-dessus le matelas d’eau ou les billes d’argiles.

 

  • Comblez le nouveau pot avec le terreau en tassant légèrement à la main. Arrêtez-vous à 1 cm du bord supérieur du pot.

 

  • Arrosez copieusement pour faire adhérer le nouveau terreau à l’ancienne motte et aux racines de votre arbuste.

 

  • Vous pouvez commencer à arroser avec de l ’engrais arbustes dans l’eau d’arrosage un mois après le rempotage.


L’astuce du coach pour des plantes plus belles plus longtemps:

 

Installez au-dessous des billes d’argiles un matelas d’eau si vous souhaitez partir en vacances l’esprit tranquille. Dispositif astucieux et très efficace!

 

« Lors de votre rempotage intégrez directement le géotextile Matl’eau ! En seulement 5 étapes le matelas d’eau est installé dans votre pot ou jardinière. Ce dispositif retient et assure un apport régulier en eau. Il permet une économie d’eau jusqu’à 70%, favorise la croissance des plantes et s’adapte à tout type de plantation. »

matleau

 

 

Alternative au rempotage : Le surfaçage :


Si vous ne souhaitez ou ne pouvez pas changer de pot (trop imposant, précieux etc.) alors la technique du surfaçage est faite pour vous. Elle consiste à remplacer le terreau épuisé en surface (5 à 10 cm) par un nouveau et bon terreau qui va apporter de nouvelles substances nutritives pour votre arbuste. Ainsi choyé votre plante gardera un beau feuillage sain et bien vert.
En février mars, à l’aide d’une griffe de jardin, ameublissez le terreau en surface, et évacuez-le à l’aide d’une pelle de rempotage en veillant à ne pas blesser les racines affleurantes. Vous pouvez réutiliser ce terreau pour vos massifs de plantes à l’extérieur. Complétez le niveau de votre pot avec un nouveau terreau de bonne qualité. Vous pouvez reprendre l’engrais en arrosages un mois après cette opération de surfaçage.